There is no question that Longines is a Swiss watchmaking
brand with a strong tradition. This is something that
cannot be improvised and is only the inevitable result
of a rich and enduring history. This lasting history has
helped elevate the brand to the pinnacle of watchmaking
and is now crystallized with the production of the
50,000,000th Longines watch. It is a unique piece from
The Longines Master Collection, the worthy heir to the
brand’s know-how, amassed through combined research
into exacting technology and timeless elegance. The
timepiece adds to the Longines Museum’s considerable
historical collection, housed within the company’s walls
in Saint-Imier (Switzerland).

Il ne fait aucun doute que Longines est une marque horlogère
suisse avec une forte tradition. C’est quelque chose
qui ne s’improvise pas et qui n’est que le résultat inévitable
d’une histoire riche et durable. Cette longue histoire
a contribué à élever la marque au sommet de l’horlogerie
et s’est cristallisée avec la production de la 50 000 000e
montre Longines. C’est une pièce unique de The Longines
Master Collection, digne héritier du savoir-faire de
la marque, amassée grâce à la recherche combinée d’une
technologie exigeante et d’une élégance intemporelle. Le
garde-temps s’ajoute à l’importante collection historique
du musée Longines, installée dans l’enceinte de la société
à Saint-Imier (Suisse).

This desire can be seen from the brand’s very beginnings
in the consecutive numbering of its watches. Every Longines
timepiece has its own unique serial number, initially
recorded in the workshop books until 1969, then
on microfiches during the 1970s and 1980s, before the
advent of the digital age. All watches can therefore be
identified down the decades and have their own individual
identity. To preserve this historical legacy, Longines
benefits from a one-of-a-kind database, the Longines
Electronic Archives (LEA), which bring together all the
existing archives concerning each serial number. Longines
can therefore quickly and accurately inform clients
and brand enthusiasts on each of the 50 million timepieces
produced to date.

Cette volonté se manifeste dès les débuts de la marque
dans la numérotation consécutive de ses montres.
Chaque montre Longines possède son propre numéro
de série, enregistré dans les livres d’atelier jusqu’en 1969,
puis sur microfiches dans les années 1970 et 1980, avant
l’avènement de l’ère numérique. Toutes les montres peuvent
donc être identifiées au fil des décennies et ont leur
propre identité individuelle. Pour préserver cet héritage
historique, Longines s’appuie sur une base de données
unique en son genre, les archives électroniques Longines
(LEA), qui regroupe toutes les archives existantes concernant
chaque numéro de série. Longines peut ainsi
informer rapidement et précisément les clients et les fervents
de marques sur chacune des 50 millions de gardetemps
produits à ce jour.

Propos – Written by : Rachel Joulia-Helou

Article paru dans le magazine N°4.

Crédit photos – Photo Credit : 2019 Longines Ltd., All rights reserved / Tous droits réservés.